Les Chiens de garde #15 – Les mots de passe et les forces de police, le mépris de Windows 10 et la reconnaissance faciale en Allemagne

La quinzième émission des Chiens de garde, le podcast de Crypto.Québec sur la sécurité, la vie privée et la surveillance, est en ligne. L’épisode a été enregistré le lundi 22 août 2016.


Type de fichier : OGG / MP3 – Taille : 35,18MB – Durée : 31:42 m (155 kbps 44100 Hz)

Notes de l’émission

Collaborateurs

  • Animation et sonorisation : Geneviève Lajeunesse
  • Chroniqueurs : Jean-Philippe Décarie-Mathieu, Luc Lefebvre et Sophie Thériault
  • Médias sociaux : Sophie Thériault
  • Identité graphique : Bonhomme
  • Indicatif sonore : Danny Provencher / Under Electric Light
  • Autres remerciements : L’Actualité, pour les locaux

Les Chiens de garde #04 – Entrevue avec Matthieu Dugal


Type de fichier : OGG / MP3 – Taille : 38,08MB – Durée : 33:47 m (158 kbps 44100 Hz)

Cette semaine, dans ce quatrième épisode des Chiens de garde, nous recevons Matthieu Dugal, animateur de La Sphère à Radio-Canada. Au menu:

  • Les accusations d’agressions sexuelles envers Jacob Appelbaum (maintenant évincé du Projet Tor, de la Freedom of the Press Foundation et du Cult of the Dead Cow) auront-elles un impact sur la représentativité du milieu du hacking dans les médias?
  • À lire: “Cypherpunks“, publié par OR Books.
  • À peine 15% des foyers dans les Laurentides ont accès à l’Internet haute-vitesse.
  • Témoignages chocs: huit pages cruciales sur les résultats d’octroi de contrats au Ministère des transports du Québec dans des documents qui ont été déposés tels quels par Philippe Couillard et compagnie ont disparus dans la brume. Quelles personnes dans l’État sont aptes pour effectuer les vérifications techniques nécessaires pour affirmer ou infirmer que les documents en question ont été trafiqués et manipulés? Comment les médias peuvent aborder ce genre de sujet technique?

L’émission a été enregistrée le jeudi 9 juin 2016 dans les locaux d’OVH (merci!).

Collaborateurs

  • Invité: Matthieu Dugal
  • Animation et montage: Geneviève Lajeunesse
  • Chroniqueur: Jean-Philippe Décarie-Mathieu
  • Médias sociaux: Sophie Thériault
  • Indicatifs sonores: Dany Provencher / Under Electric Light
  • Logo: Bonhomme
  • Locaux: OVH, via Christina Di Maio et Marc-Antoine Daneau
  • Autres: Luc Lefevbre, en soutien spirituel de la Grèce

Les Chiens de garde #03 – Jacob Appelbaum dans le trouble, un exploit 0-day Windows, Katy Perry pwnée sur Twitter.


Type de fichier : OGG / MP3 – Taille : 35,48MB – Durée : 31:13 m (159 kbps 44100 Hz)

Cette semaine, dans le troisième épisode des Chiens de garde (enregistré le vendredi 3 juin 2016) :

Collaborateurs

Mystère entourant Jacob Appelbaum

Depuis quelques jours, un certain mystère entoure Jacob Appelbaum, un hacktiviste, journaliste et développeur bien connu à l’international pour son implication dans divers projets et groupes (Tor Project, Freedom Of The Press Foundation, Cult Of The Dead Cow, WikiLeaks, etc).

En effet, il y a deux jours, la directrice exécutive de Tor, Shari Steele, annonçait, sans tambour ni trompette, sa démission du projet dans un communiqué tout ce qu’il y a de plus laconique:

Transitions:

Long time digital advocate, security researcher, and developer Jacob Appelbaum stepped down from his position at The Tor Project on May 25, 2016.

Considérant l’importance qu’Appelbaum avait dans le projet (ne serait-ce que par sa notoriété et sa capacité de vulgariser la technologie derrière Tor et sa nécessité d’exister), ce manque de détails est plutôt singulier.

Depuis, certaines grosses pointures du milieu – comme Nadim Kobeissi (Cryptocat, anciennement Peerio), Meredith Patterson (Southern Poverty Law Center) et Andrea Shepard (Tor) – y sont allés de commentaires plus ou moins subtiles à l’égard (indirect ou non) d’Appelbaum, certains sous-entendant que l’ancien porte-étendard de Tor est un agresseur sexuel en puissance:

'whois' de jacobappelbaum.net
‘whois’ de jacobappelbaum.net

Le plus étrange, c’est que l’espace personnel de Appelbaum sur GitHub a été remplacé par un site de dénonciation sécurisé mis en place pour recevoir des témoignages de ses “victimes”, site enregistré très récemment (le 27 mai dernier, deux jours après sa démission du projet Tor).

Son site web officiel, appelbaum.net, ne reçoit plus les connexions depuis au moins hier. Pas d’activité récente sur son feed Twitter non plus.

À ce jour, les dénonciations demeurent anonymes et aucune accusation formelle n’a été portée envers le hacker et celui-ci n’a toujours pas donné signe de vie. Que se passe-t-il donc avec Appelbaum?

Mise à jour 4 juin 2016 : Déclaration officielle sur le blogue du Tor Project.

Mise à jour 6 juin 2016 : Dénégation des allégations d’inconduite de Jacob Appelbaum.

Mise à jour 10 juin 2016 : Une des victimes alléguées, Jill Bähring, affirme que les allégations la concernant sont fausses, par le biais de Wikileaks.