Les Chiens de garde #88 – L’identité de Guccifer 2.0, l’état de Sergei Skripal et la réplique de Kaspersky

La 88e émission des Chiens de garde, le podcast de Crypto.Québec sur la sécurité, la vie privée et la surveillance, est en ligne. L’épisode a été enregistré le jeudi 5 avril 2018.


Type de fichier : OGG / MP3 – Taille : 29,73MB – Durée : 12:59 m (320 kbps 44100 Hz)

Notes de l’émission

Équipe

Activités de Crypto.Québec dans le cadre de l’exposition Chambre de verre

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous vous invitons à participer à nos activités offertes dans le cadre l’exposition « Chambre de verre – examiner les traces de vie numérique », une version mobile de l’exposition originale « The Glass Room » présentée par la Fondation Mozilla et organisée par Tactical Technology.

Cet évènement, qui est une initiative du Groupe de recherche sur l’information et la surveillance au quotidien (GRISQ) en collaboration avec Crypto.Québec et l’ESN514 – École de sécurité numérique, se déroulera jusqu’au 8 avril au Hall du Pavillon Président-Kennedy de l’UQAM.

Pour toutes les personnes qui s’intéressent aux questions entourant la collecte de données personnelles, la surveillance et les algorithmes, il y aura une vingtaine d’activités incontournables qui prendront la forme de conférences, d’ateliers, de formations et de projections. Voici donc les activités offertes par Crypto.Québec.

Crypto.Brunchs: samedi 31 mars et 7 avril

De 13h à 16h, nous fournirons café, nourriture et « coachs » pour vous accompagner dans votre apprentissage et répondre à vos questions. De votre côté, apportez votre appareil mobile et ordinateur. Pendant trois heures, vous pourrez donc installer et vous familiariser avec différents logiciels de chiffrement (TOR, PGP, Tails, etc.). L’évènement est gratuit, mais la réservation est obligatoire. Aucune connaissance préalable n’est requise pour participer à l’atelier.

Informations et réservation pour le 31 mars
Informations et réservation pour le 7 avril

Crypto.Party: jeudi 5 avril

De 17h à 19h, nous fournirons des « coachs » pour vous accompagner dans votre apprentissage et répondre à vos questions. De votre côté, apportez votre appareil mobile et ordinateur. Pendant trois heures, vous pourrez donc installer et vous familiariser avec différents logiciels de chiffrement (TOR, PGP, Tails, etc.). L’évènement est gratuit, mais la réservation est obligatoire. Aucune connaissance préalable n’est requise pour participer à l’atelier.

Informations et réservation pour le 5 avril

Autres activités à surveiller

Nous serons également présents le 27 mars, à la projection du documentaire Black Code. Ce dernier traite de la façon dont les gouvernements à travers le monde manipulent l’Internet pour censurer et surveiller leurs citoyens, et comment ces citoyens ripostent. La lutte pour le contrôle du cyberespace remettra au premier plan les idées relatives à la vie privée, à la citoyenneté et à la démocratie. La projection du film sera suivie d’une discussion avec Michel Lambert, directeur général de l’organisation Alternatives et des membres de l’équipe de Crypto.Québec.

Informations et réservation pour l’activité

Nous vous conseillons de ne pas manquer la projection exclusive de Meeting Snowden. Synopsis: Moscou, décembre 2016, Edward Snowden, Larry Lessig et Birgitta Jónsdóttir sont réunis pour la première fois et en toute discrétion dans une chambre d’hôtel non identifiée. Alors que les soupçons d’ingérence de la Russie dans les élections américaines émergent, alors que le pays enterre son ambassadeur assassiné en Turquie, alors qu’Edward Snowden délivre ses interviews au compte-goutte, alors que le monde prépare Noël, ils s’unissent à Moscou autour de la seule question qui vaille, leur cause commune : comment sauver la démocratie ?

La projection du film se déroulera le lundi 2 avril et sera suivie d’une discussion animée par Anne-Sophie Letellier, doctorante en communication à l’UQAM, membre de Crypto.Québec et du Groupe de recherche sur l’information et la surveillance au quotidien (GRISQ).

Informations et réservation pour l’activité

Tout au long de l’exposition, il y aura aussi une multitude d’activités avec entrée libre, telles que les « ingénieuses » pauses du midi présentées par Esn514 et les évènements du Département d’informatique de l’UQAM.

– Consultez la programmation complète sur le site web de l’exposition
Abonnez-vous à la page Facebook de l’évènement
Suivez le mot-clic #ChambreDeVerre sur Twitter

En terminant, n’oubliez pas de prendre votre kit de data detox en 8 jours lorsque vous visiterez l’exposition! Au plaisir de vous y voir!

Les Chiens de garde #87 – La valeur d’une identité numérique, les tendances émergentes en cybercriminalité et comment contourner une cage de Faraday

La 87e émission des Chiens de garde, le podcast de Crypto.Québec sur la sécurité, la vie privée et la surveillance, est en ligne. L’épisode a été enregistré le jeudi 15 mars 2018.

Type de fichier : OGG / MP3 – Taille : 28,49MB – Durée : 23:59 m (166 kbps 44100 Hz)

Notes de l’émission

Équipe

  • Animation : Geneviève Lajeunesse
  • Sonorisation : Mathieu Tessier
  • Chroniqueur : Jean-Philippe Décarie-Mathieu
  • Médias sociaux : Sophie Thériault et Jean-Christophe Gaudet
  • Identité graphique : Bonhomme
  • Indicatif sonore : Danny Provencher / Under Electric Light
  • Autres remerciements : Vues & voix pour les locaux

Quatre conseils pour manifester avec plus de sécurité

Les manifestations sont la démonstration de la vitalité démocratique d’une société. Malheureusement, que ce soit dans la poursuite d’activités pacifique, d’arrestations « préventives » ou suivant des actes de désobéissance civile, les manifestations sont un lieu favorisant la surveillance et où les droits des citoyens sont fréquemment bafoués. Ainsi, pour ces situations favorables à une surveillance ciblée, où l’utilisation d’appareils numériques peuvent devenir des sources de vulnérabilité, voici quatre conseils pour vous préparer adéquatement.

Continuer la lecture de Quatre conseils pour manifester avec plus de sécurité

Crypto.Québec, trois années plus tard…!

Il y a trois ans, le projet de Crypto.Québec prenait forme dans la tête de ses cofondateurs. Quelques mois plus tard, en juillet 2015, l’organisme fut propulsé dans l’actualité suite à la fuite de la base de données du site Ashley Madison. L’équipe avait alors sorti la nouvelle et avait collaboré avec les grands médias canadiens afin de fournir des explications techniques quant aux origines, contenus et conséquences de cette fuite. Depuis ce moment, les fuites, tout comme les brèches de sécurité font de plus en plus les manchettes et occupent conséquemment une place grandissante dans l’actualité quotidienne.

Dans un contexte ou les enjeux numériques, les crises et les attaques se multiplient, les citoyens, médias, entrepreneurs et élus politiques ont plus que jamais le besoin d’avoir accès à des ressources et à des explications techniques sur ces phénomènes complexes.

De là, notre raison d’être.

Depuis trois années, Crypto.Québec s’est affairé à aider et informer au maximum les citoyens, les journalistes, les dirigeants et les élus sur les enjeux relatifs à la sécurité informatique. Nous avons rencontré et formé des journalistes, chroniqueurs et correspondants internationaux des grands médias québécois et canadiens. Nous avons rencontré des élus pour les sensibiliser quant à l’importance de la protection de la vie privée et des données (et métadonnées) personnelles. Nous avons rencontré et donné des ateliers à des groupes vulnérables afin de les outiller à se protéger dans leur usage des technologies numériques.  Nous avons activement collaboré avec les journalistes afin de synthétiser et vulgariser des événements d’actualité à travers des entrevues télévisuelles, radiophoniques et écrites. Finalement, nous avons créé du contenu, sous la forme d’articles, de vidéos, d’entrevues, de formations publiques et d’un podcast hebdomadaire.

En 2016, nous nous sommes constitués en tant qu’organisme à but non lucratif. En 2017 nous nous sommes dotés d’un conseil d’administration et d’un comité exécutif.

En trois ans, l’équipe est passée de trois bénévoles à une vingtaine.

Continuer la lecture de Crypto.Québec, trois années plus tard…!