Arrêtés pour avoir utilisé des logiciels de cryptage

Trois journalistes couvrant le conflit armé au Kurdistan pour VICE ont été arrêtés par les autorités turques à Diyarbakir pour avoir utilisé un logiciel de cryptage dans l’exercice de leurs fonctions. Les accusations? « Avoir délibérément aidé une organisation terroriste », rien de moins, sous prétexte que l’État islamique utilise aussi ces logiciels… Al-Jazeera:

Two UK journalists, Jake Hanrahan and Philip Pendlebury, along with their Turkey-based Iraqi fixer and a driver, were arrested in front of their hotel in the province Diyarbakir on Thursday after filming clashes between security forces and youth members of the outlawed and armed Kurdistan Workers’ Party (PKK). […]

The Turkish official, who spoke on condition of anonymity, told Al Jazeera: « The main issue seems to be that the fixer uses a complex encryption system on his personal computer that a lot of ISIL militants also utilise for strategic communications. »

Évidemment, plein de gens utilisent ces logiciels, qu’ils soient basés sur OpenPGP, Tor, TAILS ou autre. On parle ici non seulement de journalistes désirant protéger leurs sources, mais de dissidents politiques œuvrant à l’intérieur d’États répressifs, de lanceurs d’alertes travaillant à l’intérieur de larges corporations, d’enquêteurs et de policiers effectuant des opérations undercover et ainsi de suite.

La diabolisation de la cryptographie ne date pas d’hier mais bat son plein présentement, comme Ars Technica l’a récemment démontré dans un article, particulièrement en Grande-Bretagne, ou David Cameron a juré qu’il n’y aurait pas d’espace exclus de la surveillance étatique anglaise.

Crypto.québec à Radio-Canada

Samedi dernier, j’étais l’invité de l’émission « Les samedis du monde » à Radio-Canada pour parler des pouvoir de surveillance des employeurs sur leurs employés, ainsi que de la fuite de données du site web AshleyMadison.com.

Une autre entrevue est prévue plus tard cette semaine dans le cadre de l’émission « Bienvenue chez les Numéricains » à Radio-Canada également, pour parler de Crypto.québec, mais également d’autres actions Web et des valeurs que j’ai toujours tenté de défendre à travers mon implication numérique.

Laissez-nous vos commentaires.

Crypto.Québec à Martineau sur CHOI FM

Pour une deuxième fois en deux jours, j’étais l’invité de CHOI FM Radio X 98.1 et de Richard Martineau pour discuter des implications de la fuite des données d’ashleymadison.com.

Affaire Ashley Madison: Quoi retenir pour se protéger

Plus tôt cette semaine, la base de données du site de rencontre pour personnes mariées Ashley Madison faisait surface sur Internet. À l’intérieur se retrouvaient, entre autres, les noms, courriels et autres informations personnelles de millions de leurs clients. La fuite de ces données a eu l’effet d’une bombe et créera des émois dans bien des couples. Il s’agit d’une des fuites de données “grand public” les plus significatives de l’histoire.

Crypto-Québec y voit une belle occasion de souligner certaines bonnes pratiques à garder en tête pour protéger la vie privée sur Internet.

Continuer la lecture de Affaire Ashley Madison: Quoi retenir pour se protéger

Crypto.Québec à CHOI FM Radio X 98.1

Plus tôt ce mercredi, j’étais l’invité de Carl Monette et Laurence Gagnon sur Radio X 98.1 pour discuter de la fuite d’information du site de rencontre ashleymadison.com: