Crypto.Québec au 98.5 FM

C’est avec grand plaisir que j’ai rencontré Émilie Perreault et Catherine Brisson à l’émission En ligne, au 98.5 FM, pour parler de notre podcast Les Chiens de garde.

Le segment a été diffusé samedi 11 juin. Vous pouvez l’écouter ici.

Restez à l’affût, comme je l’annonçais dans l’entrevue, nous offrirons bientôt des formations au public. La prochaine devrait selon toute vraisemblance se dérouler un soir de semaine au centre-ville de Montréal.

Les gens intéressés à contacter notre équipe peuvent le faire par nos divers canaux de communication.

Les Chiens de garde #03 – Jacob Appelbaum dans le trouble, un exploit 0-day Windows, Katy Perry pwnée sur Twitter.


Type de fichier : OGG / MP3 – Taille : 35,48MB – Durée : 31:13 m (159 kbps 44100 Hz)

Cette semaine, dans le troisième épisode des Chiens de garde (enregistré le vendredi 3 juin 2016) :

Collaborateurs

Piratage de logiciels : un problème réel au Canada?

En août, un Montréalais, Pierre Francis, faisait la manchette dans une affaire de falsification de licences de logiciels.

Louis-Philippe Ouimet, journaliste à Radio-Canada, a rencontré Crypto.Québec afin de mieux comprendre l’étendue du phénomène de piratage de logiciels au Canada.

« En Russie, en République tchèque et en Chine, les logiciels contrefaits sont directement vendus dans la rue. C’est dur de faire plus ouvert que ça comme méthode de contrefaçon. C’est pour ça que lorsqu’on dit que le Canada est une plaque tournante de logiciels, il faut faire attention », dit Jean-Philippe Décarie-Mathieu, cofondateur de Crypto.Québec et spécialiste en sécurité informatique. Mais il ajoute : « Les États-Unis ont un des taux les plus faibles de logiciels piratés. Environ 20 %. Mais ils ont tout un appareil de répression qu’on n’a pas ici. »

(article sur le site de Radio-Canada)

Mystère entourant Jacob Appelbaum

Depuis quelques jours, un certain mystère entoure Jacob Appelbaum, un hacktiviste, journaliste et développeur bien connu à l’international pour son implication dans divers projets et groupes (Tor Project, Freedom Of The Press Foundation, Cult Of The Dead Cow, WikiLeaks, etc).

En effet, il y a deux jours, la directrice exécutive de Tor, Shari Steele, annonçait, sans tambour ni trompette, sa démission du projet dans un communiqué tout ce qu’il y a de plus laconique:

Transitions:

Long time digital advocate, security researcher, and developer Jacob Appelbaum stepped down from his position at The Tor Project on May 25, 2016.

Considérant l’importance qu’Appelbaum avait dans le projet (ne serait-ce que par sa notoriété et sa capacité de vulgariser la technologie derrière Tor et sa nécessité d’exister), ce manque de détails est plutôt singulier.

Depuis, certaines grosses pointures du milieu – comme Nadim Kobeissi (Cryptocat, anciennement Peerio), Meredith Patterson (Southern Poverty Law Center) et Andrea Shepard (Tor) – y sont allés de commentaires plus ou moins subtiles à l’égard (indirect ou non) d’Appelbaum, certains sous-entendant que l’ancien porte-étendard de Tor est un agresseur sexuel en puissance:

'whois' de jacobappelbaum.net
‘whois’ de jacobappelbaum.net

Le plus étrange, c’est que l’espace personnel de Appelbaum sur GitHub a été remplacé par un site de dénonciation sécurisé mis en place pour recevoir des témoignages de ses « victimes », site enregistré très récemment (le 27 mai dernier, deux jours après sa démission du projet Tor).

Son site web officiel, appelbaum.net, ne reçoit plus les connexions depuis au moins hier. Pas d’activité récente sur son feed Twitter non plus.

À ce jour, les dénonciations demeurent anonymes et aucune accusation formelle n’a été portée envers le hacker et celui-ci n’a toujours pas donné signe de vie. Que se passe-t-il donc avec Appelbaum?

Mise à jour 4 juin 2016 : Déclaration officielle sur le blogue du Tor Project.

Mise à jour 6 juin 2016 : Dénégation des allégations d’inconduite de Jacob Appelbaum.

Mise à jour 10 juin 2016 : Une des victimes alléguées, Jill Bähring, affirme que les allégations la concernant sont fausses, par le biais de Wikileaks.

Les Chiens de garde #02 – la loi 74, le plan numérique et les courriels de Clinton


Type de fichier : OGG / MP3 – Taille : 27,6MB – Durée : 24:35 m (157 kbps 44100 Hz)

Cette semaine, dans le deuxième épisode des Chiens de garde (enregistré le jeudi 26 mai 2016):

Collaborateurs

Si vous aimeriez être invités à participer à l’émission, n’hésitez pas à nous contacter.